fbpx

Paysage rocheux avec pêcheurs par Crépin d’Orleans

Tableau ancien fin XVIII siècle

Paysage rocheux avec pêcheurs près d’un lac

Ce beau Paysage rocheux avec pêcheurs près d’un lac (huile sur toile de 85 cm x 125 cm) peut être attribué au peintre Louis-Philippe Crépin dit Crépin d’Orléans (Paris, 1772-1851) qui fut nommé peintre officiel de la Marine en 1851.

Ce Paysage peut être daté des dernières années du XVIIIe siècle, qui coïncident avec le début de la carrière du peintre. C’est la période où Crépin crée des compositions très proches du style de Vernet, tant en termes de touche picturale que de sujet.

Il s’agit d’une série de paysages où il évoque l’aspect pittoresque de la nature et le rapport vivifiant entre celle-ci et les personnages qui l’animent, et où l’eau apparaît déjà comme un élément central : « Les Baigneurs » (Musée du Château de Fontainebleau), « La Cascade » ( Musée du Louvre, Paris), « Paysage avec pêcheurs au bord d’une rivière » (Musée des Beaux-arts de Tours), ainsi que d’autres œuvres apparues récemment à l’occasion d’enchères publiques internationales.

Ce tableau présente des éléments stylistiques et de composition presque identiques à ceux des tableaux précités : des troncs noueux peints avec des coups de pinceau tortueux, parfois liquides, ou fins et élancés par touches rapides ; des feuilles peintes une à une comme des gouttelettes ou à peine esquissées ; des rochers couverts de mousse et gravés par le temps, troués comme des fromages, apparemment instables mais qui se fondent dans leur environnement ; un bâtiment latéral peint avec une naïveté réaliste ; l’eau plate comme un miroir avec des reflets du Nord ; les personnages avec des vêtements traditionnels sur lesquels le pinceau s’arrête minutieusement pour retoucher des plis capricieux et glisser ensuite, plus rapide, ailleurs (référence au style d’Hubert Robert). Le second plan, semble presque liquéfié sous l’effet d’une lumière plus solaire, bien que douce et raréfiée.

Dans ce paysage, Crépin montre qu’il est un observateur attentif de la nature et un fin interprète de ses multiples effets, imprégné de la sensibilité typique du goût nordique, presque flamand et hollandais du siècle d’or néerlandais.

 

 


Caractéristiques:

Matière: Toile, bois

Couleur: Polycrome

Technique: Huile sur toile

Période: Fin 18ème siécle

Fabricant: Louis-Philippe Crépin

Designer: Crepin d’Orleans (Paris 1772-1851)

Origine: Collection particulière

Conditions: Très bon

Dimensions (cm):

Hauteur: 89

Largeur: 132

Profondeur: 4.5

UGS EMI 342 Catégories , Étiquettes , , , ,


Partager
Description

Louis-Philippe Crepin dit le Crepin d’Orleans (Paris 1772-1851) Élève de Claude Joseph Vernet (Avignon 1714 – Paris 1789) et d’Hubert Robert (Paris 1733- 1803), deux des plus grands peintres français de paysage et de marines du XVIIIe siècle, Crépin devint lui aussi l’un des peintres de marines les plus appréciés du début du XIXe siècle, au point qu’il avait un atelier au sein même du ministère de la Marine et des Colonies à Paris.

On hold

Egidi Madeinitaly

128, Rue la Boétie 75008 Paris – France

P.IVA FR10484396627

Perito del Tribunale di Roma
4008 del 20.12.2002

Note legali

Privacy Policy Cookie Policy

Seguici su

Privacy Preference Center