fbpx

Tableau Ancien Crucifixion Atelier de Gillis Congnet

Crucifixion Peinture École d’Anvers

Ce Christ en croix, avec la Vierge, Saint Jean et Madeleine , avec cadre en bois doré,  est une œuvre dont le style peut être attribué aux Pays-Bas, seconde moitié du XVIe siècle et plus précisément, à l’École d’Anvers attribué à Gillis Congnet


Caractéristiques:

Matière: Panneau

Technique: Huile sur bois

Période: 16éme siècle

Designer: Atelier de Gillis Congnet

Origine: Collection particulière italienne

Conditions: Excellent

Dimensions (cm):

Hauteur: 125

Largeur: 90

Profondeur: 7

UGS EMI 391 Catégories , Étiquettes ,


Partager
Description

Le thème de la crucifixion de Jésus entouré de la Vierge et de saints est particulièrement répandu tout au long du XVIe siècle parmi les artistes qui travaillaient au royaume des Pays-Bas (qui comprenait alors la Hollande, la Belgique et le Luxembourg d’aujourd’hui), avec de nombreuses variantes en termes de style et de composition : de Hendrick Goltzius (Muhlbracht, près de Venlo, 1558 – Haarlem 1617) à Otto Van Veen (Leiden 1556- Bruxelles 1629), et de Maerten de Vos (Anvers 1532-1603) à Gillis Congnet (ou Coignet – Anvers 1538-Hambourg 1599).

Du point de vue stylistique, ce tableau semble être l’œuvre d’un peintre sensible aux expériences picturales de cet artiste.

Congnet commença sa formation dans un contexte purement flamand, mais son séjour en Italie, documenté entre 1565 et 1570, influença son style qui devint plus riche en couleurs, avec plus de verve dans la composition.

Une fois rentré à Anvers, il emploie des apprentis et des collaborateurs dans son atelier. L’un d’eux pourrait être l’auteur de ce Christ en croix. La physionomie des visages éburnéens des saints avec de petits yeux et des petites bouches, les draperies fluides, parfois gonflées de plis tourbillonnants, le paysage nocturne riche en détails, la minutie des détails et certaines nuances chaudes et vives, presque vénitiennes, appartiennent spécifiquement à l’atelier de Gillis Congnet après 1570.

Comme exemples de comparaison, nous pouvons citer le  « Christ en croix avec la Vierge, Saint Jean et Madeleine », passé chez Christie’s à Londres, le 29/10/2015 (lot 20) et les œuvres représentant « L’Annonciation », « L’Épiphanie » et « Saint Pierre » qui se trouvent dans la Cathédrale Santa Maria de la Redonda à Logroño (La Rioja, Espagne).

Un détail dans la composition de ce tableau, auquel nous attribuons un intérêt particulier, sont les mains et la pose de Saint Jean que, jusqu’à présent, nous n’avons retrouvé dans aucune autre composition similaire de la même période et de la même région, ni en peinture, ni en gravure. Nous pourrions donc penser qu’il  s’agit simplement d’une invention de ce peintre anonyme.

Quant aux événements historiques liés à ce tableau, les deux blasons qui se trouvent à droite et à gauche du Christ, probablement peints pour célébrer l’union de deux grandes familles par mariage, sont extrêmement significatifs.  Nous avons pu reconnaître l’un des deux blasons, celui de gauche, « d’azur à la fasce d’or chargée de trois boucles de sable accompagnées en chef d’un lévrier issant d’argent », le tout surmonté d’une couronne. Il s’agit du blason de la famille française De Lamarzelle, originaire de Bourgogne, qui s’installa ensuite en Bretagne. On connaît l’arbre généalogique de cette famille à partir d’un certain Guillaume de Lamarzelle (XVIe-XVIIe siècles) jusqu’à Yves de Lamarzelle (1908-1999) qui épousa Odette Falcon de Longevialle (1909-1997) en juillet 1931.

Étant donné que la partie supérieure de l’autre blason présente le même type de couronne, nous pouvons supposer que l’autre famille, que nous n’avons pas encore reconnue, était d’origine française ou flamande.

Le tableau provient en effet d’une collection appartenant à une famille belge historique, qui le possédait au moins depuis la fin du XIXe siècle (information verbale).

Référence bibliographique :

Pol Potier de Courcy, Nobiliaire et armorial de Bretagne, Tome 2, page 148.

On hold

Egidi Madeinitaly

128, Rue la Boétie 75008 Paris – France

P.IVA FR10484396627

Perito del Tribunale di Roma
4008 del 20.12.2002

Note legali

Privacy Policy Cookie Policy

Seguici su

Privacy Preference Center