Tito Corbella

Tito Corbella est né en 1885 à Pontremoli (province de Massa-Carrara, en Italie).

Après avoir obtenu son diplôme en chimie à l’Université de Padoue, il fréquente l’Académie des Beaux-arts de Venise, où il est l’élève de Guglielmo Ciardi et d’Ettore Tito.

Tito Corbella est un artiste éclectique. Il commence aussitôt à peindre et s’impose dans la réalisation de natures mortes et de portraits.

Parallèlement, il s’occupe d’illustration. Ses cartes postales sont célèbres. Elles représentent des figures féminines et des couples d’amoureux pour la maison d’édition milanaise Degami, acronyme des noms des deux fondateurs Dell’Anna et Gasparini Milano, spécialisée en cartes postales précieuses.

Toujours à Milan, il travaille pour les Officine Ricordi qui réalisent des affiches publicitaires pour des spectacles de musique et de théâtre, ainsi que des panneaux d’affichage publicitaires.

Petite curiosité : au cours de cette période, Tito Corbella réalise et signe l’affiche publicitaire de la Société de torréfaction Remo Camilloni à Rome, le célèbre « Caffè Sant’Eustachio ».

Grâce à son talent, la société Caesar Film de Rome le choisit comme illustrateur pour les films Assunta Spina (1915) et Tosca (1918), tous deux interprétés par la belle Francesca Bertini.

Tito Corbella réalise des affiches pleine longueur qui mettent en valeur la beauté et l’élégance de la protagoniste et de ses vêtements.

En 1914, toujours comme illustrateur d’affiches pour le cinéma, il travaille également pour le grand établissement graphique d’Enrico Guazzoni, artiste et metteur en scène romain.

En 1925 il crée, entre autres, la brochure du film en noir et blanc intitulé « La Marche nuptiale » du réalisateur Carmine Gallone.

Petite curiosité : la protagoniste du film, Lyda Borrelli, fille d’artistes, deviendra bientôt l’épouse de l’industriel Vittorio Cini.

À partir de 1951, il fait partie du groupe de créateurs d’affiches de cinéma qui décerne chaque année le Prix Spiga pour l’illustration publicitaire, dédié à Duilio Cambellotti.

Tito Corbella est mort en 1966 à Rome.